Dunes et rides dans Valles Marineris
NASA/JPL/L’Université d’Arizona
Dunes et rides dans Valles Marineris
ESP_025297_1730
Anglais   Espagnol 

twitter  •  facebook  •  google+  •  tumblr
Deux sortes de dépôts sédimentaires transportés par le vent sont photographiés sur cette image de Ius Chasma dans Valles Marineris.

Des petite rides aux tons clairs et ressemblant à des crêtes recouvrant l'assise rocheuse lumineuse sont visibles sur cette image partielle. De longues dunes de sable sombres se superposent aux petits crêtes, indiquant que les dunes de sables se sont formées plus récemment que les crêtes. Des observations antérieures ont montré que les petites crêtes, appelées « crêtes éoliennes transversales » (TAR) , paraissent fixes. Elles se trouvent habituellement près de l'équateur de Mars, dans des lieux où la direction des vents change périodiquement, selon des cycles quotidiens ou saisonniers.

Des recherches fines effectuées par les rover d'exploration martienne (MER) ont révélé que les TAR étaient bardées de granules grossiers restant après que les particules plus fines ont été tamisées par le vent. Ces granules sont trop gros pour être déplacés par le vent et préservent les TAR de toute érosion ultérieure. En contraste, de récentes observation de HiRISE ont montré que beaucoup de dunes de sable sombres sur Mars avancent activement.

De ces faits, nous pouvons envisager l'histoire récente des dépôts éoliens ici dans Ius Chasma. Des sédiments instables ont été formés dans le canyon par la fragmentation par un impact et l'érosion des parois abruptes du canyon. Ces sédiments ont été érodés et mis en dunes par les vents qui soufflent alternativement dans le canyon, le jour dans un sens et la nuit dans l'autre. De temps à autre, les vents incessants prirent le dessus sur les réserves de sédiments, et les sédiments restants furent tamisés en TAR visibles sur l'image, orientées perpendiculairement à la longueur du canyon (transversalement au vent).

Plus récemment, une nouvelle quantité de sable a été apportée dans le canyon, que le vent n'a pas encore eu le temps de dompter. Au lieu de former de simples dunes en croissant, les vents bidirectionnels ont formé le sable en longues dunes linéaires interrompues par de courtes pentes d'écoulement. À haute résolution, nous voyons que les dunes de sable linéaires sont entrecoupées dans leur longueur par des rides transversales aux directions du vent. Finalement, la plus grande partie du sable sera chassée, laissant les TAR captives derrière.

Traduit par: Philippe Reverdiau
 
Date de l’acquisition
19 décembre 2011

Heure locale sur Mars
2:50 PM

Latitude du centre
-7°

Longitude (Est)
276°

Distance du site visé
266 km

Échelle de l’image originale
27 cm/pixel (avec un binning de 1 x 1) donc les objets d’environ 80 cm sont résolus

Échelle de la projection
25 cm/pixel

Projection cartographique
Rectangulaire (et le Nord est en haut)

Angle d’émission


Angle de phase
49°

Angle d’incidence de la lumière
49°, avec le Soleil environ 41° au-dessus de l’horizon

Longitude du Soleil
45°, printemps du Nord
JPEG
Blanc et noir
projeté  sans projection

Couleur IRB:
projeté  sans projection

Couleur combinée IRB:
projeté

Couleur combinée RGB:
projeté

Couleur RGB:
sans projection

JP2 pour télécharger
Blanc et noir:
projeté (858 MB)

Couleur IRB:
projeté (495 MB)

JP2 EXTRAS
Blanc et noir:
projeté  (442 MB)
sans projection  (475 MB)

Couleur IRB:
projeté  (194 MB)
sans projection  (453 MB)

Couleur combinée IRB:
projeté  (197 MB)

Couleur combinée RGB:
projeté  (200 MB)

Couleur RGB:
sans projection  (446 MB)
Etiquettes pour les images
Blanc et noir
Couleur
Couleur combinée IRB
Couleur combinée RGB
Images EDR

Faire glisser les liens pour HiView; ou cliquer pour télécharger.

NB
IRB : infrarouge–rouge–bleu
RGB : rouge–vert–bleu

Politique générale d’usage
Toutes les images HiRISE sont libres pour le public pour utilisation personnelle ou professionnelle. Si vous êtes un agent de publicité, nous vous demandons cette attribution:
Image: NASA/JPL/University of Arizona (ou L’Université d’Arizona)

Addendum
Le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA est responsable de diriger la sonde Mars Reconnaissance Orbiter. L’appareil a été construit par Ball Aerospace & Technologies Corp, et sa fonctione est contrôlée par l’Université de l’Arizona.